CE

Comment obtenir un crédit immobilier en urgence ?

Urgent

Différentes situations peuvent entrainer la nécessité d’obtenir un crédit immobilier en urgence, il est donc important de ne pas perdre de temps et d’entamer les démarches rapidement pour gagner un temps précieux.

Projet immobilier : un contre la montre

De nombreux Français souhaitent accéder à la propriété ou investir dans la pierre, un projet qui nécessite à la fois une mûre réflexion mais aussi une capacité de réactivité. En effet, les biens immobiliers qui répondent à ses propres critères de recherches se font souvent rares, surtout lorsque la maison ou l’appartement est situé dans un secteur géographique recherché. Il faut être réactif, visiter le bien immobilier, faire une proposition d’achat et obtenir rapidement le prêt immobilier. Ce n’est cependant pas toujours évident de trouver des interlocuteurs aussi réactifs, notamment lorsque les services d’études de prêt immobilier respectent l’ordre d’arrivée des dossiers.

Plus l’établissement financier sera réactif, et plus les chances d’obtenir le bien seront grandes. Il faut donc orienter son dossier rapidement vers les bons établissements de crédits, et s’informer en amont des démarches à entreprendre. Constitution du dossier, prise de rendez-vous, envoi des justificatifs, les délais peuvent s’allonger et la désillusion se rapprocher. Solliciter un prêt immobilier en urgence ne doit pas se faire dans la précipitation, il faut bien réfléchir au type d’acteur à solliciter : une banque, un courtier ou encore un service sur internet.

Demande urgente : comment s’y prendre ?

Certaines situations nécessitent d’obtenir rapidement son prêt immobilier :

  • Fin du délai de compromis de vente
  • Bien immobilier remis sur le marché
  • Refus de financement d’une banque

Ces raisons sont des motifs valables et surtout fréquents pour les candidats au crédit immobilier. Il faut donc pouvoir réagir rapidement et tenter de compresser les délais qui sont parfois longs. On estime qu’il faut en moyenne un délai de 45 jours entre la demande de crédit et l’obtention du contrat de prêt. Ce délai tient compte de l’envoi des justificatifs, de l’étude de financement par un établissement bancaire réactif, mais aussi de la réception de l’offre.

Un envoi tardif des documents, une demande de pièce complémentaire ou encore un engorgement des dossiers de prêts immobiliers au service d’étude vont rapidement entrainer des délais à rallonge. 60 jours, 90 jours, les délais peuvent vite devenir insoutenables pour des emprunteurs souhaitant rafler le bien immobilier. Côté compromis de vente, il est possible dans un premier temps de négocier une rallonge, en expliquant que le dossier est en cours de constitution, preuve de la banque à l’appui. Il est aussi conseillé de bien identifier les interlocuteurs : courtier, mandataire ou encore conseiller bancaire, leur réactivité sera indispensable pour garantir l’obtention du financement dans les délais les plus courts.

Prendre le temps de la réflexion

En optant pour des démarches en ligne, il est possible d’obtenir un premier avis de financement en moins de 24H. Il suffira ensuite de rassembler les documents justificatifs et de les envoyer à l’établissement bancaire pour que le dossier soit étudié définitivement et que l’offre de contrat de prêt immobilier soit envoyée. Il y a simplement un délai incompressible, qui est le délai de réflexion de 10 jours calendaires. A partir du 11e jour, l’emprunteur peut retourner son offre de prêt datée et signée à l’établissement de crédit pour obtenir les fonds. Ce délai doit permettre à l’emprunteur de confirmer sa décision, notamment lorsque les sommes engagées sont importantes.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat