CE

Combien emprunter pour s’acheter une voiture électrique ?

Si le véhicule électrique représente un investissement de départ important, il offre beaucoup d’avantages, à commencer par l’absence de malus écologique. Effectivement, la voiture électrique n’émet pas de CO2, consomme moins d’énergie et réduit les coûts d’entretien, d’où son succès grandissant sur le marché automobile. Le prix d’un véhicule électrique reste cependant relativement élevé. Il s’avère donc nécessaire de trouver un mode de financement adapté pour en faire l’acquisition.

Quel est le budget nécessaire pour acheter un véhicule électrique ?

Les automobilistes souhaitant se convertir à l’électrique sont de plus en plus nombreux, sachant les différents avantages de ce type de mobilité. Les modèles ont considérablement évolué au fil des années, affichant une autonomie plus élevée et un temps de charge moins longue grâce aux bornes accélérées et rapides. L’achat d’une voiture électrique représente cependant un investissement encore conséquent actuellement puisque les tarifs sont compris entre 20 000 et 60 000 euros, sans compter les modèles prémium qui peuvent aller au-delà de cette somme (voir ici les offres des mandataires auto). Effectivement, le prix d’un véhicule électrique dépend de plusieurs critères, dont son positionnement sur le marché. Les modèles haut de gamme sont forcément plus chers que les autres même si la taille de la batterie compte aussi dans la tarification. Pour un même modèle décliné en plusieurs niveaux d’autonomie, les versions avec la plus grosse batterie seront affichées à un tarif supérieur. Des aides de l’État sont octroyées lors de l’acquisition d’un véhicule électrique. Ces aides permettent de bénéficier d’un bonus écologique et d’une prime à la conversion dont le montant représente 10% du prix d’achat de la voiture. Selon Assurément Leasing, ces aides sont également accessibles dans le cadre d’une location.

Acheter un véhicule électrique avec un crédit auto

Pour financer une partie ou l’intégralité de l’achat d’une voiture électrique, l’automobiliste peut passer par un crédit auto. Ce type d’offre est disponible auprès des banques et de tout établissement financier, et est accessible sous conditions. La plus importante est sans aucun doute la solvabilité de l’emprunteur puisque les banques veulent éviter tout risque de non-paiement. Pour faire un crédit auto, il convient donc de bénéficier d’un revenu régulier et d’un taux d’endettement de moins de 35%. Le client a le choix entre le prêt affecté qui est rattaché à la réalisation de l’achat et le prêt personnel qui ne nécessite aucun justificatif. Bien que les aides gouvernementales à l’achat permettent de réduire la valeur du véhicule, le crédit demande tout de même un certain effort financier tous les mois puisque les mensualités intègrent les intérêts d’emprunt. Afin de réduire les dépenses, il est donc primordial de bénéficier du taux le moins cher, en commençant par choisir le prêt affecté et en comparant les offres de différents établissements prêteurs.

Le leasing comme alternative au crédit auto

Les automobilistes ont la possibilité d’opter pour le leasing pour financer leur véhicule électrique. Ainsi, au lieu d’acheter le bien à l’intégralité de sa valeur d’achat, le client réalise des économies de l’ordre de 30% en moyenne en louant son véhicule pour une durée allant de 2 à 5 ans. Les mensualités de leasing se révèlent donc moins chères, promettant une grande flexibilité budgétaire au loueur. D’autant que pour régler l’apport initial, le client peut se servir des aides financières de l’État. Le leasing ne permet pas à l’automobiliste de devenir propriétaire de son véhicule électrique, néanmoins, il comporte de nombreux avantages. Il n’engage le locataire que le temps de la période de location, à l’issue de laquelle le bien est tout simplement restitué à l’organisme loueur. Le client ne supporte ni la dépréciation de la valeur de la voiture ni sa revente alors que son contrat peut être personnalisé selon ses besoins.