CE

Calculette de crédit consommation : mode d’emploi

Calculette crédit conso

La calculette de crédit est un outil intéressant pour mesurer le poids d’une souscription de prêt sur ses finances avant même de débuter ses démarches de simulation.

Pourquoi calculer un crédit conso ?

Le calcul de crédit conso consiste à définir le montant d’un emprunt via une calculette qui va tenir compte de la durée de remboursement et des taux pratiqués en ce moment. La formule va permettre de définir le montant de la mensualité et le coût total du crédit à rembourser. Un emprunteur peut ainsi se projeter sur le montant de la mensualité en fonction de la durée de remboursement et vice/versa. Cette information permet aussi de mesurer le poids d’une nouvelle dette sur ses finances. Si le ménage dispose déjà de crédits en cours, il doit tenir compte de la limite de 35% d’endettement.

Cela signifie que les mensualités de crédits ne peuvent excéder 35% des revenus du ménage, au-delà, on parle d’un risque de non-remboursement. Avoir connaissance de son endettement constitue une première base importante sur la maîtrise de ses finances, l’outil de calcul du crédit est donc indispensable pour adapter la mensualité à ses moyens actuels. Pour jouer sur le montant de la mensualité, il suffira d’allonger ou de réduire la durée de remboursement. Pour rappel, on peut emprunter jusqu’à 75 000 euros et rembourser sur une durée maximale de 7 ans pour un prêt à la consommation.

Choisir le bon financement avec la calculette de crédit

Les ménages ont généralement le réflexe du prêt conso pour financer un projet, ce type de prêt répond à de nombreux besoins mais peut être décliné sous différents types de financement. On distingue essentiellement le prêt conso affecté et le prêt personnel. Le prêt conso avec affectation signifie que le financement est accordé sous condition de présenter un justificatif lié à un achat, comme une voiture par exemple. Il faut un bon de commande ou une facture pour valider le dossier de prêt à la consommation, et le contrat peut parfois prévoir des clauses spécifiques (exemple : revente interdite avant le remboursement total du prêt).

Le prêt personnel n’est lié à aucune affectation, il est assimilé à une enveloppe disponible et versée directement sur le compte du souscripteur. Pour les ménages ayant déjà des crédits en cours, le cumul d’un nouvel emprunt est parfois impossible. En effet, la limite de l’endettement ne permet pas d’ajouter un nouveau crédit, il peut être opportun de se tourner vers le regroupement de crédit. L’idée est de faire racheter les emprunts en cours pour ajouter le montant à financer et rembourser sur une durée plus longue. Le résultat de l’opération se traduit par une mensualité unique et plus faible. La calculette de crédit permet de valider ses choix en fonction des données fournies, une prise de décision importante et nécessaire sur le type de financement à mettre en place.

Calcul et simulation de crédit : l’importance du taux

Le taux d’intérêt (TAEG) est la variable qui détermine la valeur d’une offre de prêt à la consommation. Plus le taux sera attractif, et plus le coût total du crédit sera réduit. L’étape de simulation est donc importante, mais elle doit rentrer dans une logique de comparaison entre les différents organismes de crédit. L’objectif étant de dénicher le taux le plus bas pour son prêt à la consommation. Bon à savoir : la comparaison se fait toujours sur le coût total du crédit, car un taux bas peut parfois cacher des frais de dossier.

Simuler un crédit n’implique aucun engagement de la part de l’emprunteur, cette étape permet d’être informé des conditions de prêt et d’avoir connaissance de taux pratiqués. Ce n’est qu’après signature de l’offre de contrat de crédit et le respect du délai de rétractation de 14 jours que les fonds pourront être versés. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.