CE

Quel type de prêt pour financer une extension de maison ?

extension maison

Un bien immobilier peut présenter un formidable potentiel, mais se révéler trop petit pour la famille. Après l’achat, l’agrandissement de cette dernière avec l’arrivée d’un ou de plusieurs enfants met le propriétaire fasse à un défi : pousser les murs. Cela est possible avec la création d’une extension. Quel crédit faut-il alors demander ?

Comment peut-on financer une extension pour sa maison ?

L’avantage du prêt immobilier, par rapport au prêt à la consommation est que le taux demandé par la banque est toujours plus intéressant.

Il est tout à fait possible d’inclure une enveloppe travaux dans la demande de crédit, dans le but de créer, dès l’achat, une extension à une maison. La banque, pourtant, comme la somme à rembourser sera plus élevée, va examiner avec un soin accru la situation financière du demandeur pour voir si le projet est réalisable et surtout s’il est solvable.

Même après avoir signé son prêt, quand on veut faire construire une extension dont le montant excède 75 000 euros, on ne parle pas de prêt travaux, mais bien d’un prêt immobilier qui vient alors se cumuler à l’autre. Comme dans l’autre situation, l’acceptation de la demande de prêt ne se fera qu’au regard d’une situation financière saine et d’un taux d’endettement qui ne dépasse pas les pourcentages autorisés (de 33 à 35%).

Prêt travaux affecté ou non affecté : comment faire le bon choix ?

Si, après estimation et surtout, avec un crédit immobilier en cours ou déjà remboursé, on veut faire une extension qui coûtera moins de 75 000 euros, c’est le crédit à la consommation qui est alors proposé. Le propriétaire doit alors faire le choix entre le crédit affecté (crédit travaux) ou le prêt personnel.

Il faut, dans le premier cas, passer par des professionnels car la banque ou la société de crédit demandera des justificatifs (devis, factures) afin de donner sa réponse. Cela peut sembler contraignant, mais dans le cas où finalement le projet ne se fait pas, le souscripteur du crédit voit son prêt annulé.

Le prêt personnel est une somme d’argent que l’on obtient sans justificatifs, pour peu que l’on soit solvable. C’est le prêt à plébisciter quand on veut faire une partie des travaux soi-même pour réaliser des économies.

Que faire, si, lors de l’étude, le taux d’endettement laisse à penser que le prêt ne sera pas accepté pour la construction de l’extension ? Il n’est pas nécessaire de renoncer à son projet si l’on répond aux critères du regroupement de prêt.

L’ensemble ou une partie des crédits ; en ajoutant le montant dédié à l’extension ; est racheté par la banque ou la société de crédit qui devient le seul créancier. On n’a alors qu’une seule mensualité à rembourser, ce qui fait baisser le taux d’endettement. Le remboursement se fait sur une durée plus longue, ce qui implique de rembourser beaucoup plus, mais le propriétaire est ainsi sûr de pouvoir construire son extension en alu, sans devoir quitter la maison qu’il affectionne.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat