CE

Bien immobilier et déception : que faire ?

deception

Certains propriétaires regrettent rapidement l’achat d’une maison ou d’un appartement, un coup de cœur ou un coup de tête sans forcément prendre connaissance de l’état d’un bien immobilier ou de sa situation géographique. Il est important de bien gérer cette déception et de trouver des solutions.

Déception liée à un achat de bien immobilier : maison, appartement

Vous venez de faire l’acquisition d’une maison ou d’un appartement mais vous regrettez actuellement votre décision ? Rassurez-vous, vous faites partie des français qui déclarent être déçus de leur acquisition et souhaitent se séparer de leur maison ou de leur appartement rapidement. Une bonne affaire, un coup de cœur ou encore la volonté de changer d’air et de sauter sur le premier bien immobilier à vendre sont des raisons légitimes de se retrouver avec une maison ou un appartement sans forcément être pleinement satisfait.

Certains ont même hésité avant d’acheter un bien immobilier, mais il est important de savoir qu’une hésitation peut confirmer une décision négative quant à l’achat d’une maison ou d’un appartement. Ce qui est important après l’achat d’un bien immobilier qui ne répond pas à ses besoins, ni à ses attentes, est de trouver une solution pour faire face à cette déception et aller de l’avant. Certains propriétaires vont même jusqu’à se retrouver en situation de dépression pour donner suite à cette mauvaise décision. Chaque jour, de nombreux ménages prennent les mauvaises décisions, ce qui fait partie de la vie. Le plus important est de pouvoir se retourner rapidement et rester optimiste.

Rénover ou revendre le bien immobilier

Aucun recours n’est possible lorsque la motivation de l’acheteur concerne une déception. L’annulation d’une vente n’est possible qu’en cas de vice caché, encore faut-il pouvoir le prouver. L’appréciation d’un bien immobilier peut différer d’une personne à une autre, et on ne voit pas toujours les aspects négatifs au moment de l’achat et de la signature de l’acte de vente. Les aspects positifs ont tendance à recouvrir les aspects négatifs et ces derniers ne vont faire surface qu’après avoir emménagé dans le bien immobilier. Un voisinage contraignant, un problème d’isolation phonique, une situation géographique peu appréciable ou encore un mauvais état du bien immobilier sont des raisons fréquentes pouvant entraîner une grosse déception.

La première solution qui peut se présenter au propriétaire est d’envisager une revente du bien immobilier. Il est tout à fait possible de revendre un bien immobilier après l’avoir acheté, des solutions de financement vont permettre cette transition (prêt relais) à condition de trouver un acheteur rapidement. Si la déception concerne l’état général de la maison ou de l’appartement, il est aussi possible de recourir à des travaux de rénovation. Certains vont jusqu’au réaménagement complet de l’habitat pour repenser les pièces et redéfinir un espace de vie.

La déception également liée à l’engagement financier

Si la déception concernant l’achat immobilier peut être importante, elle va de pair avec l’engagement financier particulièrement lourd qui a été entrepris. Il faut savoir qu’il existe également des solutions de financement pour redéfinir les modalités de remboursement et permettre une sortie plus facile de la maison ou de l’appartement. L’emprunteur peut effectivement recourir à un rachat de crédit afin de réduire ses mensualités et faciliter la mise en vente dans son bien immobilier. Ce type d’opération a un coût mais il est possible de l’estimer dans le cadre d’une simulation.

JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS
Simulation gratuite & sans engagement, résultat immédiat