CE

Quelle assurance pour un rachat de crédit ?

assurance

Il est facile de se laisser submerger par ses crédits en cours. Si ces solutions existent pour faciliter l’acte d’achat des ménages, il faut être prudent avant d’en contracter plusieurs et laisser une place pour l’imprévu. Quand ce n’est pas le cas, la situation financière du ménage peut être déséquilibrée.

En quoi consiste un rachat de crédit ?

Afin de pouvoir faire face aux différents remboursements, il est possible de demander à un établissement bancaire ou une société de crédits de racheter l’ensemble des crédits en cours ou seulement une partie. L’idée est de proposer une mensualité unique, sur une durée qui a été revue à la hausse, pour permettre de rétablir un budget devenu difficile à gérer.

Qu’est-ce qu’une assurance de rachat de crédit et quelles en sont les conditions ?

L’assurance est dite facultative, néanmoins, tous les établissements bancaires demandent à en souscrire une, surtout si le rachat de crédit ; avec la durée de remboursement étendue, va jusqu’à 144 mois, soit douze ans.

Pour la banque, il s’agit ni plus ni moins qu’une garantie, qui lui permet d’être certaine de revoir la somme qu’elle a bien voulu octroyer au ménage. Si un impondérable est déjà parvenu à grever le budget une fois, il n’est pas illusoire de penser que cela peut se reproduire.

Si deux personnes souscrivent le rachat de crédit et sont donc co-emprunteurs, l’assurance peut se calculer de différentes manières, en fonction des revenus de chacun, pour que l’assurance ; répartie entre les deux ; arrive à 100%.

Ce qu’il est important de noter c’est que si la banque demande cette assurance, les particuliers ne sont pas tenus de la souscrire dans cet établissement bancaire et peuvent faire jouer la concurrence pour avoir l’offre la plus intéressante.

Les assurances se déclinent en 3 modèles : La garantie décès, la garantie invalidité et décès et la garantie perte d’emploi. Ce sont les deux premières qui sont majoritairement souscrites par les emprunteurs.

Le coût de chaque assurance varie en fonction des garanties proposées mais d’autres critères entrent en ligne de compte, comme l’état de santé des personnes, leur âge et le fait d’être fumeur.

Comment procède-t-on à un rachat de crédit ?

Il peut être utile de procéder à un comparatif des différentes offres présentes sur le marché, mais l’on peut également déléguer cette tâche à un courtier.

En utilisant un simulateur et donc en indiquant le nombre de crédits à racheter, leur nature, la somme, les taux et les durées, on sait rapidement si le dossier peut être monté.

Si c’est le cas, il faudra présenter à l’établissement choisi tous les documents inhérents aux différents crédits, mais aussi relatifs aux revenus et dépenses du ménage.

En cas d’acceptation du dossier, les prêts sont rachetés et une nouvelle mensualité, un nouveau taux et une durée sont annoncés pour que le ménage puisse se remettre à flot. L’avantage de ce système ; outre qu’il permet de ne pas arriver à des situations d’endettement ; est d’offrir aux personnes un nouvel équilibre dans les finances.