CE

Inclure la cuisine dans le prêt immobilier

cuisine

Ajoutez le montant de la cuisine dans votre prêt immobilier, vous profitez ainsi d’un taux plus intéressant et le montant sera lissé dans la mensualité.

Prêt immobilier, ajouter la cuisine au financement

De nombreux acheteurs s’orientent sur de la construction de maison ou encore des logements à rénover, dans un but qui peut être différent, à savoir une résidence principale, une résidence secondaire ou du locatif. Dans les trois cas de figures, la plupart des acquéreurs souhaitent investir dans une cuisine et c’est généralement la pièce dans laquelle les Français vont consacrer plus de budget. Que l’on choisisse une cuisine en kit à monter auprès des grands noms  de l’ameublement ou que l’on accorde sa confiance à un cuisiniste, il faudra définir un budget maximal pour la cuisine et avoir une idée des prix pour demander des devis pour la demande de prêt immobilier. L’idée est donc d’inclure le projet de la cuisine dans le prêt immobilier et c’est tout à fait possible.

En effet, au moment de la demande de prêt à l’habitat, la banque va demander à l’emprunteur si ce dernier souhaite rajouter une enveloppe pour des travaux ou des aménagements, il est donc possible à cette étape de rajouter le montant d’une cuisine dans le prêt immobilier, il faudra simplement fournir un justificatif à la banque pour le montant à rajouter. Il peut s’agir d’un devis ou d’un bon de commande effectué dans un magasin de meubles ou chez un cuisiniste. Le montant peut inclure la pose par le vendeur, ou simplement l’achat des meubles et de l’électroménager. Il est possible de simuler le prêt immobilier gratuitement en tenant compte du prix de la maison et du prix de la cuisine.

Inclure la cuisine après souscription du prêt immobilier

Si certains ont le réflexe de penser au budget cuisine avant de souscrire un prêt immobilier, d’autres vont plutôt repousser ce projet à quelques mois après l’obtention du prêt à l’habitat. Simplement, il faut savoir qu’il n’est pas possible de revenir sur un emprunt qui a été souscrit, c’est-à-dire dont le contrat a été signé et le délai de réflexion dépassé. Il est cependant encore possible de financer la cuisine tout en ayant une seule mensualité de prêt immobilier, il faut avoir recours à un rachat de crédit immobilier. On intègre les deux financements dans un seul contrat, par le biais d’une autre banque.

L’opération va en fait permettre de faire racheter le prêt qui a été souscrit pour acheter la maison et d’intégrer le montant de la cuisine dans un nouveau contrat qui proposera un seul taux fixe et une durée de remboursement plus longue, cela permet de réajuster la mensualité, c’est-à-dire de garder le même montant ou tout simplement de la réduire, voire de l’augmenter. L’intérêt étant de tout regrouper dans un seul contrat de crédit et de pouvoir, si nécessaire, souscrire d’autres emprunts par la suite pour les travaux. Il est possible de simuler le rachat de son prêt immobilier avec l’inclusion du projet de cuisine dans le financement, le simulateur propose ensuite une nouvelle mensualité tenant compte des besoins du demandeur et de ses capacités de remboursement.

JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS
Simulation gratuite & sans engagement, résultat immédiat

Cuisine et prêt immobilier : quelles autres solutions ?

Si l’emprunteur n’a pas pensé à inclure la cuisine dans le prêt immobilier et que l’idée du regroupement de crédits pour la financer ne lui convient pas, il lui reste la solution du financement par le prêt à la consommation. Il suffit donc de déposer une demande de crédit en précisant le montant souhaité, l’avantage est de ne pas toucher au prêt immobilier surtout si le ménage est parvenu à négocier un taux très intéressant et une garantie peu encombrante comme l’est par exemple la caution. Simplement, cumuler un nouveau prêt peut alourdir l’endettement et contraindre le foyer à ne plus pouvoir emprunter par la suite.

Il faut donc faire les bons choix en matière de financement en tenant compte à la fois de sa situation actuelle mais aussi des projets à venir. Si le prêt conso ou le prêt personnel pour financer la cuisine est conclu sur une durée courte, par exemple 2 ou 3 ans, l’emprunteur pourra tout simplement geler ses projets à court terme et attendre le remboursement total de cet emprunt pour envisager de nouveaux projets, ou éventuellement de nouveaux travaux dans le bien immobilier. Il y a donc des solutions adaptées à tous les profils d’emprunteurs et à tous les types de projets, il suffit de faire le bon choix, ou plutôt le moins mauvais.